Vlaams-Brabant

Sint-Genesius-Rode 29/11/8

Betreft : Sint-Genesius-Rode

De grot aan het klooster bezocht. Indrukwekkend. Ze is te vinden in de Bosweidelaan.

gr Bedo.

st genesius rode - 2

*

photo grotte Notre-Dame Immaculée de l'Espinette, reine de la Justice Rhode-Saint-Genèse

NOTRE-DAME IMMACULÉE DE L’ESPINETTE, REINE DE JUSTICE

En 1909, au couvent des Dames de Sainte Julienne (du Mont Cornillon), adoration du Saint-Sacrement, rue de la Charité, à Bruxelles, une religieuse, Madame ESTELLE est miraculeusement guérie d’une affection cardiaque grave, à la suite d’une neuvaine à Notre-dame de Lourdes.

Elle désirait montrer sa reconnaissance à Marie en la faisant connaître et aimer. Elle voudrait aussi ouvrir à d’autres la source de grâces dont elle a fait l’expérience.

Elle trouve à cette époque, dans les mauvaises herbes d’un jardin, une statuette abandonnée de la Sainte Vierge. Elle la recueille dans sa cellule et rêve d’un petit sanctuaire dédié à Notre-Dame Immaculée (à Lourdes, Marie a dit: “Je suis l’Immaculée Conception”), qui deviendrait un centre de pèlerinage, et qui devrait aussi, dans son esprit, se situer auprès d’un lieu de prière et de recueillement.

En décembre 1912, au terme d’une octave de la Fête de l’Immaculée Conception (8 décembre), elle reçoit l’assurance intérieure que Marie bénira ce projet. Au cours de l’année 1913, elle fixe son choix sur la lisière sud de la forêt de Soignes. Elle cherche alors à obtenir l’assentiment des autorités religieuses et commence à réunir des fonds pour l’achat du terrain et pour la construction.

Elle reçoit en 1914 l’accord et les encouragements du Cardinal MERCIER.

Le 11 janvier 1915, une modeste potale, faite de quelques planches, abrite la statue jadis recueillie par Madame ESTELLE. Elle est accrochée à un peuplier qui se dressait sur la droite de l’avenue Brassine en venant de la Grande Espinette, non  loin de l’endroit où débouche l’avenue de Lorraine.

Très vite les pèlerins affluent et les grâces reçues sont consignées dans un cahier: guérisons, dénouements de situations difficiles, conversions, etc…

En 122, un artiste anversois, le sculpteur Aloïs HAAN, réalise sur les indications de Madame ESTELLE, la statue qui se trouve actuellement dans la niche de la grotte. Cette statue est bénie le 14 octobre 1922 par Monsieur l’Abbé PIRSOUL, Aumônier des Frères de la Miséricorde, et elle est placée au pied du peuplier où demeurait encore suspendue la petite potale primitive. Les ex-voto se multiplient. Apparaissent de nombreuses actions de grâces pour les procès gagnés. C’est ainsi que Notre-Dame Immaculée de l’Espinette reçoit de plus en plus le titre de “Reine de Justice”. C’est la voix du peuple, incompressible, la voix de ceux sui souffrent et sont secourus.

Le 24 juillet 1933, Son Eminence le Cardinal van ROEY accorde l’autorisation de construire une grotte à l’Avenue Brassine. On en jette les fondations à quelques distances de la potale primitive.

Cette grotte est inaugurée le 20 octobre 1935. Voici un extrait de l’allocution prononcée à cette occasion par Monsieur l’Abbé MARY, curé de Waterloo: “Pour ici, vous en connaissez l’histoire. Pendant le guerre, en 1914 et 1915, nous vîmes souvent des groupes d’âmes en peine, agenouillées devant l’ancienne statue de Notre-Dame, attachée au peuplier là-bas. Peu à peu, au tronc de l’arbre, au pied de la statue et tout autour, les ex-voto se multiplient. Savez-vous qu’ils ont tous une voix, qu’ils ont tous une histoire, ces petits marbres étalés sous vos yeux. Interrogez-les, l’un vous dira: “Mon enfant était bien malade. J’ai tendu les bras à Notre-Dame. Elle m’a écouté, exaucé. Que Son nom soit béni!” Un autre vous racontera: “Nous étions dans une grande détresse, à la veille de la ruine. Nous avons invoqué Notre-Dame et Elle est venue à notre secours. Bénie soit-elle!” Puis, c’est un autre encore: “Notre pauvre père allait mourir et, hélas, il ne voulait pas de sacrements. Nous avons prié Notre-Dame de l’Espinette et son cœur s’est attendri, il est revenu à Dieu.”

En 1958, les plans de l’église et du cloître sont dressés et l’on en commence la construction. En 1961, le Centre spirituel des Sœurs de la Retraite est édifié et l’œuvre des retraites y commence.

La grotte de Notre-Dame Immaculée, Reine de Justice, continue aujourd’hui de recevoir quotidiennement de nombreux visiteurs. Témoins les cierges qui toujours brûlent devant la Mère de Dieu et les ex-voto qui rappellent les grâces reçues.

En choisissant l’Espinette pour y situer un lieu de pèlerinage à Marie, Madame ESTELLE renouait en fait (le savait-elle?) avec une antique tradition: celle des innombrables Notre-Dame au Buisson, Notre-dame à l’Épine, Notre-dame à l’Espinette, etc… Depuis de nombreux siècles, en effet, la contemplation chrétienne a aimé considérer Marie comme le “Buisson ardent” où Dieu est apparu. D’où les très nombreuses appellations en rapport avec le Buisson… Marie est celle par qui Dieu s’est rendu visible.

“Notre-Dame Immaculée qui, ici, versez vos faveurs, nous recourons à vous.”

rédigé en 1986-1987 par le Père Jean-Marie HENNAUX, jésuite, professeur à l’I.E.T., d’après Victor WATTEYNE, “Notre-Dame Immaculée de l’Espinette, Reine de la Justice”, 1958

Bien cordialement,
soeur Paule Berghmans
Soeurs du Saint-Coeur de Marie de La Hulpe
Rue Gaston Bary, 65
1310 La Hulpe
Dint Genesius Rode SCANNEN002
Bosweidelaan 9 1640 Sint-Genesius-Rode
Notre-Dame de la Justice
02/3582460
info en foto meegedeeld door Godelieve Simons
Rue Gaston Bary 65
1310 La Hulpe

Een gedachte over “Sint-Genesius-Rode 29/11/8”

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s