Luxemburg

Daverdisse * 25/9/8

1160avi4 Daverdisse

1160avi2 Daverdisse 2

C’est à l’initiative de l’abbé Siot que la Grotte dédiée à ND de Lourdes a été érigée en 1903. 

C’est entre le Ry Dinnan, petit ruisseau tranquille dont le cours s’achève dans la Lesse, et le calvaire boisé que se niche la magnifique grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes.  

Loin de la route, dans un cadre de verdure dont le silence est seulement troublé par le chant des oiseaux et le murmure du ruisseau, l’endroit est particulièrement propice au recueillement et à la réflexion.

Le projet de construction de la grotte fut conçu au début du siècle dernier, à Lourdes même, par quelques pieux pèlerins de Daverdisse.  Tous les habitants de Daverdisse ne pouvaient se rendre à  Lourdes, le voyage  en ce début était long et difficile mais aussi coûteux. 

 

L’œuvre de tout un village

Chose touchante, une fois l’idée répandue, presque tous les habitants ont contribué à la construction de la grotte soit par des dons soit par leur travail.

C’était donc une œuvre paroissiale qui atteste de la générosité et de la piété des Daverdissois envers Notre-Dame Lourdes.  La constructions de la grotte se situe entre les apparitions de Lourdes qui datent du 11 février 1858 et les apparitions de Beauraing datant de 29 novembre 1932.

Lors de l’inauguration, le 8 septembre 1903, jour de la fête de la Nativité de la Vierge, le prix de tant d’efforts, de dévouement et de sacrifice est récompensé.

L’abbé Siot, curé de Daverdisse de 1897 à 1913, était au comble du bonheur : avec ses paroissiens qui l’ont si généreusement secondé, il se réjouit d’être au couronnement de tant de communs d’efforts.  

L’inauguration

Ce jour-là, une belle journée de fin d’été s’annonce.  Partout dans le village règne une animation fébrile : ici, on monte des arcs de triomphe ; là, on plante des arbustes, que relient entre eux des guirlandes multicolores confectionnées avec un art délicat durant les longues veillées d’hiver par les mains habiles des jeunes filles de la paroisse.

A trois heures précises, les cloches se mettent à sonner annonçant le début de la cérémonie.  Une foule nombreuses : des villageois et des étrangers se pressent dans l’église devenue trop petite. C’est le silence, le recueillement.

Le Magnificat des fillettes

Puis, l’orgue emplit l’église de ses sons harmonieux.  La procession commence. La chorale Saint-Grégoire de Daverdisse entonne les chants sacrés tout au long du parcours, jusqu’à la grotte.

Entre les chants, les pèlerins récitent le chapelet avec ferveur et chose étonnante, les hommes aussi bien que les femmes participent à haute voix à la prière.  Dans le cortège on remarque de nombreuses religieuses des villages voisins, les petites filles, toutes de blancs vêtues, le curé de Wellin, l’abbé Baré venu rehausser la cérémonie de son éloquente parole.

Dès la grotte bénie, un chœur de fillettes, vêtues à l’instar de Bernadette, du blanc capulet béarnais, entonnent le Magnificat.

Pèlerinage après le 8 septembre

Depuis l’inauguration, tous les ans, le 8 septembre exactement avait lieu le pèlerinage à la grotte Notre-Dame Lourdes. 

Les jeunes gens préparaient les arcs de triomphes.  Ceux-ci étaient fabriqués avec des branches de sapin, de la bruyère ou des épis de blé, les jeunes filles confectionnaient de magnifiques roses en papier et des guirlandes.

Après la procession et la messe, l’après-midi, c’était la fête.  On dégustait les délicieuses tartes que les villageoises avaient préparées avec les fruits du jardin.  La tasse de café et le péket venaient relever le goût des gâteaux.

Au fil du temps et des changements sociaux, la disparition de nombreux agriculteurs, le travail règlementé, la semaine des cinq jours ont fait que la date de 8 septembre n’est plus maintenue.

La messe à la grotte a lieu le premier dimanche qui suit le 8 septembre. Si les fidèles partent toujours de l’église pour se rendre à la grotte en priant, il n’y a plus d’arcs ne de fleurs, plus de petites filles en robes blanche et liséré d’or, on ne porte plus la vierge jusqu’à la grotte, il n’y a plus ou peu d’étrangers qui participent, plus de tartes ni de café.

Processions, rogations, marches et pèlerinages faisaient parties, autrefois, de la vie quotidienne de nos villes et de nos campagnes.  Menacées par l’évolution des mentalités, ces traditions ont tendances à se perdre.

http://www.daverdisse-tourisme.be/decouvertes/daverdisse/

grotte-notre-dame-de-lourdes.html

http://www.ftlb.be/fr/attractions/architecture/fiche.php?avi_id=1160

In Haute-Lesse (Noorden van Provincie Luxemburg) bevindt zich één Lourdesgrot : die van Daverdisse. Hieronder vindt u een kleine  verklaring over dit grot.

“De Grot van O.L.V. van Lourdes in Daverdisse :

Deze mooie replica van de grot van Massabielle staat ongeveer halverwege tussen de dorpen Daverdisse en Sechery, in de vallei van de  “Franc Ry” (Ry is Waals voor “riviertje”). De achtste september werden hier bedevaarten gehouden, die door heel wat mensen uit de streek  opgevolgd werden. Een massa pelgrims bezette dan het landelijke  valleitje, dat die dag weergalmde van de littanieën van de trouwe gelovigen. De ingang van de grot werd dan beladen met ex-voto en krukken die niet langer nodig waren. Tijdens hun verering dronken de  bedevaarders ook van het weldoende water uit de bron die boven de  vererngsplaats opborrelt.”

We blijven tot u dienst voor meer informatie,

Met de meeste hoogachting,

Pour la Maison du Tourisme du Pays de la Haute-Lesse

Véronique WYNS

Place de l’ESRO, 60 – 6890 REDU

Tél 061 65 66 99 – Fax 061 65 65 16

Email : hautelesse@swing.be

SSA45014

Prachtig beeld van Maria, maar geen Bernadette aanwezig.

Links  van de grot is er een bron.

Er zijn banken om te bezinnen, de grot is versierd met bloemen en voorzien van kaarsen. Rechts is er een preekstoel.

SSA45015

Gelegen langs de Rue de Barbouillon, verbindingsweg tussen Daverdisse en Rédu, op ongeveer één km. van het centrum van Daverdisse.

Rechts van de weg, is de grot aangduid via een bruin bordje.

SSA45011

Er brandt een kaars ter ere van OLV van Haurt uit het even verder gelegen Tellin.

http://www.tellin.be/francais/BURE.html

SSA45012

Nous accordons une indulgence de 60 jours à tous les fidèles qui réciteront trois faois la salutation angélique devant la statue de Notre Dame de Lourdes à la grotte de Daverdisse sur Lesse.

Daverdisse sur lesse, 4 mai 1904.

Th Louis Evêque de Namur.

SSA45013

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s

Deze site gebruikt Akismet om spam te bestrijden. Ontdek hoe de data van je reactie verwerkt wordt.